< Retour

Où placer la hotte ?

08/07/2015

Où bien placer la hotte dans sa cuisine ? Si l’emplacement idéal n’existe évidemment pas, puisqu’il dépend de l’agencement du reste du mobilier, il existe plusieurs alternatives permettant le bon fonctionnement ou non de votre appareil.

Où placer sa hotte ?

L’emplacement de la table de cuisson conditionne celui de la hotte ; laquelle est donc installée, contre le mur, au-dessus de l’îlot, encastrée dans le plan de travail…

  • La hotte murale : un classique pour les cuisines dotées d’un plan en « L » ou en « I ». Mais si elle est adossée au mur, elle n’en joue pas moins un rôle crucial en matière esthétique dans la cuisine

hotte cuisine

AKR 799 IXL de Whirlpool

 

  • Intégré au meuble haut ou dans le faux-plafond, le groupe aspirant n’écrase pas le volume et dégage la perspective sur le salon.

hotte cuisine

E240 decostyle de Pando

 

  • Parfaite pour les petits espaces, telles les cuisines couloir, la hotte tiroir s’intègre à fleur de meuble haut et se met en marche dès que l’on ouvre le tiroir télescopique.

hotte cuisine

Hotte tiroir 650 de Novy

 

  • Encastrée dans le plan de travail, juste derrière la plaque de cuisson, la hotte ascenseur s’élève ou descend sur la simple pression d’un bouton. Si d’aucuns l’apprécient beaucoup, estimant qu’elle représente une alternative esthétique intéressante à la hotte surplombant l’îlot, d’autres remettent quelque peu en cause son efficacité.

hotte cuisine

LD97AA670 de Siemens

 

  • Sise au-dessus de l’îlot, la hotte éponyme sculpte le volume et contribue à l’esthétique générale de la cuisine.

hotte cuisine Pharo, série Mirabilia de Falmec. Photo A.B

 

À évacuation ou à recyclage ?

hotte

Considéré comme la manière la plus efficace de renouveler l’air, la hotte à évacuationpermet de chasser l’humidité et les odeurs hors de la maison ; des filtres spéciaux retiennent, quant à eux, les particules de graisses en suspension. Toutefois, n’installe pas une hotte à évacuation qui veut. Il faut, tout d’abord, aménager une gaine reliant l’appareil à une bouche d’évacuation située en façade ou en toiture. Il est également nécessaire de prendre certaines mesures concernant cette gaine pour que le système soit efficace : elle doit être la plus courte possible et, autant que faire se peut, lisse. Par ailleurs, son diamètre doit être égal ou supérieur au diamètre de sortie du moteur. Il faut éviter les coudes juste à la sortie d’air, surtout avec un angle important qui ralentit le débit.

Enfin, prévoyez une entrée d’air suffisante, une fenêtre par exemple, pour ne pas mettre la cuisine en dépression. Dernière précaution à prendre : ne branchez sous aucun prétexte votre hotte sur le conduit de VMC (ventilation mécanique contrôlée) ou sur un conduit de cheminée en activité ! Ainsi les odeurs de cuisson ne se répandront pas dans toute la maison. On comprend, dès lors, que la hotte à évacuation extérieure ne s’installe n’importe où : l’absence de sortie directe à proximité de la cuisine dans certains bâtiments anciens mais aussi dans l’habitat collectif neuf, oblige à opter pour une hotte à recyclage. L’air est aspiré à travers un filtre à graisse et un filtre à charbon actif supprimant les odeurs, avant d’être réintroduit dans la cuisine. Naturellement, ce système traite un volume d’air moindre – et moins bien – que le système à évacuation, ne chasse pas l’humidité et est souvent plus bruyant. En revanche, il s’accommode mieux d’une VMC que la hotte à évacuation perturbe, dans une certaine mesure, à cause de son débit plus important. Retenez enfin que de nombreux modèles de hottes proposent l’un ou l’autre mode de fonctionnement.

 

Pourquoi faut-il prendre en compte le débit et la pression de la hotte ?

Il est essentiel que votre installation présente un débit et une pression suffisants pour assurer un bon renouvellement de l’air. À en croire les professionnels, celui-ci doit être renouvelé entre 6 et 12 fois par heure, c’est-à-dire toutes les 5 à 10 minutes.

hotte cuisine

Il est possible, grâce à cette information, de vous livrer à un petit calcul pour estimer le débit nécessaire au renouvellement optimal de l’air dans votre cuisine :

Déterminez son volume (Longueur x Largeur x Hauteur) et multipliez le résultat obtenu par 12.

Ainsi une cuisine de L 5 x l 3 x H 2,5m = 37,5m3, aura besoin d’une hotte affichant un débit de 450 m3 (37,5 x 12) pour renouveler l’air toutes les 5 minutes.

Naturellement, ce mode de calcul convient surtout aux cuisines fermées : dans le cadre d’une cuisine ouverte sur le salon, il faut, en théorie tout du moins, prendre en compte le volume total de la pièce ouverte pour estimer la puissance voulue de la hotte.

Par ailleurs, d’autres facteurs entrent en ligne de compte : si l’installation est en mode recyclage, par exemple, la puissance évaluée d’après ce calcul devra être augmentée de 25 à 30 %, nous disent certains professionnels…

Quant à la pression, elle représente la force nécessaire pour aspirer et souffler l’air vers l’extérieur ; plus elle est élevée (400 Pa, ou Pascal, est une valeur très honorable), plus elle brasse l’air de manière performante.

Pour qu’une hotte soit efficace, la combinaison d’un bon débit et d’une bonne pression est fondamentale. Quoi qu’il en soit, le mieux est encore de demander à votre cuisiniste et/ou fabricant de vous conseiller la hotte la plus apte techniquement à votre agencement.

 

Comment assurer le fonctionnement optimal de la hotte ?

  • Renseignez-vous auprès du fabricant de votre hotte ou auprès de votre cuisiniste quant aux distances à respecter entre la hotte et la table de cuisson. En fonction du modèle de la hotte et de l’énergie de cuisson utilisée (gaz ou électricité), les distances préconisées varient : de 65 à 80 cm, en général, sauf pour certains modèles, telles les hottes de plafond, pour lesquelles la distance est évidemment plus importante.hotte

 

  • Songez à acheter une hotte dont la surface est au moins équivalente, voire même supérieure, à celle du plan de cuisson, faute de quoi les fumées ne seront pas aspirées en totalité.
  • Faites fonctionner votre hotte quelques minutes avant le démarrage de la cuisson : vous créerez ainsi dans la cuisine un changement de pression qui facilitera l’aspiration. De même n’arrêtez votre hotte que 5 à 10 minutes après la fin de la cuisson, de manière à éliminer les fumées et odeurs qui subsistent ; à ce sujet, certains modèles possèdent une fonction « arrêt différé » qui effectue cette opération électroniquement. Enfin, si votre appareil est doté d’une vitesse intensive, ou fonction power/booster (enclenchement de la hotte à vitesse maximale pendant un temps limité), n’hésitez pas à l’utiliser pour aspirer les fumées et vapeurs particulièrement intenses.
  • Pensez à laver vos filtres : quel que soit le système d’aspiration de votre hotte, celle-ci est dotée de filtres à graisse en inox (ou aluminium) qui superposent plusieurs couches tramées capturant les particules. Songez à les laver au liquide vaisselle ou mieux encore à les passer au lave-vaisselle, plus efficace. À noter que certaines hottes sont équipées de voyants lumineux s’allumant lorsque les filtres sont saturés et qu’il est temps de les nettoyer.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.