< Retour

Le bois en majesté

14/10/2017


 
L’agencement est simple mais très pratique dans ce beau volume. Accueillant une table de cuisson et adossée à la table à manger, l’îlot est érigé en parallèle du linéaire équipé du poste de lavage ; dans le prolongement de ce dernier viennent les colonnes, intégrées à fleur avec élégance, pour alléger la composition.
 

 
S’il confère un caractère fort à la cuisine, le bois qui habille les façades bénéficie d’un traitement contemporain qui contribue à affiner les lignes : point de cadre qui alourdirait l’ensemble, les portes en chêne massif à noeud finition bois blanchi sont lisses afin d’épurer la silhouette ; on remarquera également que, dans un souci de cohérence esthétique, l’habillage des caissons est fait lui aussi du même… bois.
 

 
La chaleur de ce matériau est d’ailleurs magnifiée par l’harmonie de tons grisonnants en présence : table en béton, plan de travail en quartz surface chez Pierredeplan et plan bar, au-dessus du linéaire, en inox, assise des fauteuils, etc.
 

 
À noter également le bel habillage en verre martelé de la hotte, le rack à épices escamotable dans l’îlot, ainsi que les 3 niches à côté du four, pratiques pour y ranger épices, bouteilles et accessoires en tout genre. Quant aux portes attenantes ressemblant à des colonnes de rangement, elles procurent un accès original et pratique au living !
 

 
Conception et réalisation, Cuisines Martine Espi. Cuisine La Cuisine Française
Modèle Évolution. Façades en chêne massif à noeuds, finition bois blanchi. Plan de travail en quartz surface chez Pierredeplan. Table en béton. Four Miele.
 

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.