< Retour

La cuisine couloir : 10 exemples à suivre

08/12/2016

Fréquente en milieu urbain, la cuisine couloir, qui doit composer avec un volume étroit, se révèle souvent – confiée aux soins d’un spécialiste – ergonomique et plaisante à vivre. La preuve en images!

 
1. Atténuer l’effet cuisine
cuisine couloir
Ouvert sur le séjour, l’espace présente la particularité de devoir également tenir compte des contraintes inhérentes à la cuisine couloir ; l’objectif étant de concevoir ce lieu comme une prolongation visuelle du living en atténuant autant que faire se peut sa qualité de cuisine. Les meubles bas des deux linéaires sont ainsi habillés de laque satinée coloris neige ; quant aux plans de travail, ils ont été choisis en Corian® coloris Glacier White. L’harmonie de couleurs dominantes entre la cuisine et le séjour est ainsi parfaite. On note par ailleurs que les meubles sont sans poignées, afin de ressembler aussi peu qu’il soit possible à ceux d’une cuisine. Armony/Culinelle
Photo AR
 
2. Psychédélique
cuisine Multi couleur
Dans un espace étroit quoique baigné de lumière, cette cuisine couloir compose une symphonie de couleurs intrépide, tonique ; les façades arborent des motifs envoûtants, presque psychédéliques. On ne peut s’empêcher de saluer pareille audace… surtout lorsque l’on sait que la cuisine prend place dans une noble maison de vieilles pierres, au coeur d’une paisible cité bretonne. Valcucine/Forme et Couleur
Photo J-F B
 
3. En double I
cuisine jaune

Idoine dans un espace exigu, l’agencement en double « I » concilie ergonomie et confort de vie : on se déplace d’un poste à l’autre avec aisance et rapidement. Installés dans une colonne voisine de la table de cuisson gaz, les fours créent avec celle-ci, ainsi qu’avec l’évier installé en vis-à-vis, une zone de travail très fonctionnelle. On remarque également les éléments suspendus, qui procurent une surface de rangement d’appoint sans écraser le volume. Cuisines Références Le Plessis-Belleville/Gautier Dupuis.

Photo J-F B

 

4. L’ergonomie à l’honneur

cuisine en L rouge

Équipée d’une porte-fenêtre et donnant, par le biais d’une porte coulissante, sur le séjour, cette ravissante petite cuisine bénéficie d’une lumière naturelle généreuse. Les propriétaires la voulaient fonctionnelle : la table était à proscrire car elle aurait entravé la circulation dans un espace aussi exigu. Les repas sont donc pris dans la salle à manger attenante. Fonctionnelle, la cuisine l’est assurément. De fait, l’agencement respecte autant que faire se peut le fameux triangle dont parlent les experts en ergonomie et qui doit réunir, dans un périmètre restreint mais confortable, tous les postes (rangement, lavage, stockage…). Remarquez comme, de la table de cuisson à l’évier et au réfrigérateur, intégré dans la colonne, il n’y a que quelques pas à faire. Immodesign.

Photo AR

 

5. Petite mais futée !

petite cuisine design

L’enjeu d’aménager une cuisine facile à vivre était de taille dans ce volume exigu : l’étroitesse de la pièce, en particulier, ne facilitait pas la tâche… Le cuisiniste a donc opté pour des meubles bas d’une hauteur de 78 cm, avec une plinthe de 10 cm seulement, afin d’optimiser le volume de rangement. L’optimisation de l’espace également à la mise en oeuvre de quelques astuces simples mais fort pratiques : la tablette rabattable, par exemple, faisant office de coin repas ou de surface de desserte, ou la barre sise au-dessus, qui permet d’accrocher les ustensiles encombrants. Cesar/Caulaincourt Cuisines.

Photo AR

 

6. Cuisine de poche

cuisine design en L

Dans 7,5m2 en couloir, la place est comptée et l’agencement se doit donc d’être finement pensé et de tirer au mieux parti de l’espace. Le plan en L exploite une seule des deux longueurs de la pièce ; la seconde peut ainsi accueillir, chose rare dans un volume aussi restreint, un plan repas dont la forme galbée apporte un contrepoint intéressant au profil rectiligne de la cuisine. Les éléments hauts épurés, par ailleurs, confèrent une certaine impression de légèreté à l’ensemble. Intégrée en dessous, la hotte se fait discrète. Enfin, le miroir offre de nouvelles perspectives dans cette pièce étirée. Leicht TCC/Philippe Ponceblanc

Photo AR

 

7. Parti-pris minimaliste

cuisine couloir

Les meubles gagnent à être sans poignées dans cette cuisine exigüe ; on prévient ainsi les risques d’accrochage. Et puis les poignées ont tendance à vieillir la cuisine après 10 ou 15 ans. Le parti-pris dans cette réalisation est donc minimaliste, épuré ; la brillance de l’inox qui compose la poignée accrocherait trop l’oeil. Et, conçu dans des dimensions plus modestes que le linéaire principal, le meuble buffet rompt l’impression d’égalité en matière de largeur et de profondeur, ce qui a pour effet de diminuer l’effet couloir dans cet espace. Armony/Culinelle.

Photo J-F B

 

8. Prolonger la perspective

cuisine rose

Dans un volume dont la place est comptée, la cuisine réussit la prouesse d’accueillir une table en bois propice aux petits déjeuners en famille. Autre astuce, l’armoire deux portes suspendues de faible profondeur offre un espace de rangement d’appoint tout en se faisant discrète. On note enfin la présence du miroir, qui donne l’impression de prolonger la perspective, donc d’agrandir la pièce. Schüller/Oniris

Photo J-F B

 
9. Tout confort 
cuisine couloir
Voilà une cuisine couloir tout confort judicieusement agencée. De fait, l’astuce a tenu à exploiter toute la longueur de cette pièce qui, si elle est quelque peu exigüe, jouit cependant d’une profondeur appréciable. Ainsi le bloc armoire intégrant l’électroménager et le linéaire doté de la table de cuisson prennent place contre un même mur ; formant un L, le plan de travail termine sa course sous la fenêtre, dont le cuisiniste a tiré parti puisque celle-ci surplombe l’évier. Quant au mur opposé, ménageant un accès au séjour, il est laissé vierge, à l’exception d’une table pour 2 à 4 couverts et d’un plan d’appoint situé dans un décroché en face du réfrigérateur. Pyram/Monceau Rénovation
Photo  AR
 
10. Un fort caractère
cuisine couloir
Exploitant tous les coins et recoins de la pièce, cette cuisine couloir tire au mieux parti de l’espace qui lui est alloué. Doté des postes de lavage et de cuisson, le linéaire se termine par un petit retour utilisé comme coin snack ; celui-ci ménage suffisamment de place pour permettre à une personne d’ouvrir et de fermer la fenêtre sise en bout de pièce. Doca/La Fontaine aux Cuisines.
Photo AR

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.