< Retour

"Donne-moi ça, p'tit con !"

02/12/2015

Institution américaine s’il en est, le « Black Friday« , qui se déroule, chaque année, le lendemain de la fête de Thanksgiving (4ème jeudi de novembre), marque le coup d’envoi des achats de Noël ; en effet, de nombreuses grandes surfaces proposent, en ce « vendredi fou », des soldes monstres sur l’un et l’autre produit, notamment les appareils de petit et de gros électroménager.
 
BlackFriday_2
L’initiative donne régulièrement lieu, comme chacun peut l’imaginer, à des scènes d’émeute proprement sidérantes ; le site Internet blackfridaydeathcount.com tient même, depuis 2006, un décompte macabre du nombre de morts et de blessés imputable à ce « Black Friday » : on se bourre le pif, on se piétine, on se poignarde allègrement… Bref, il n’y a guère que les esprits chagrins pour ne pas y voir un comportement de circonstance à l’approche des fêtes.
 

 
Si l’édition 2015 de cet événement semble marquer le pas – les ventes dans les magasins ont chuté de 10 % cette année, totalisant 10,4 milliards de $, selon l’institut de recherche ShopperTrak –, il s’est encore trouvé un paquet d’allumés pour se colleter dans les allées des GSA et GSS. On saluera, entre autres exemples, le comportement de cette dame qui, dans la vidéo ci-dessus, arrache des mains d’un enfant un autocuiseur vapeur. Remarquez au passage que la maman du bambin ne s’indigne pas d’un comportement aussi scandaleux vis-à-vis de sa progéniture ; non, elle va droit à l’essentiel et cherche à récupérer ledit autocuiseur en faisant une grosse tête à la larcineuse.
S’il se déroule, en France, principalement sur Internet, le concept du « Black Friday » a séduit certaines enseignes telles que Fnac ou Auchan qui, depuis l’an passé, l’ont lancé dans leurs magasins. Nos compatriotes ne semblent pourtant pas enclins, pour l’instant, à se châtaigner la tronche dans les magasins pour arracher un téléviseur, un appareil à raclettes ou un micro-ondes. La sauce « Black Friday » à l’américaine ne prend pas pour l’instant dans l’Hexagone et, sincèrement, ça n’est pas plus mal.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.