< Retour

Cuisines Clément Poitiers : un tableau rythmé !

26/07/2019

Dans une pièce bénéficiant d’une lumière généreuse et traversante, cette réalisation met en scène des jeux de lignes, de volumes et de couleurs des plus dynamiques ; le juste équilibre esthétique est ainsi atteint… et l’ergonomie n’est pas en reste.

 

Comme enchâssée dans l’îlot aux lignes géométriques singulières, la table apporte une note de convivialité à la cuisine et transforme cette dernière en une pièce à vivre.

 

Le mariage du noir et du… bois fonctionne décidément à merveille. Ici, c’est un stratifié aux accents blonds et scandinaves qui, de concert avec les murs et le plafond blanc, présente un contraste très marqué avec les façades des meubles bas, en mélaminé noir. Le ton est donné : cette cuisine se révèle particulièrement graphique !

 

Entre les blocs armoires intégrant l’électroménager, les éléments suspendus de faible profondeur créent, à l’aune du réfrigérateur saillant légèrement de la niche, des jeux de relief et de volume qui rythment la cuisine.

 

Ce parti-pris est renforcé par les jeux de niveaux que créent ici les meubles hauts de faible profondeur, là l’îlot légèrement surélevé par rapport à la table attenante, là encore les décaissés au plafond… On peut aussi toucher un mot de l’alternance, parfaitement symétrique, des éléments suspendus et des colonnes nichées dans leur alcôve : les puristes apprécieront cette mise en scène rythmée et dynamique !

 

Équipant l’îlot, les postes de lavage et de cuisson font directement face aux colonnes dotées de l’électroménager et aux linéaires de préparation ; la zone dévolue à la préparation des repas se révèle ainsi très ergonomique.

 

Déboucher la perspective

L’ergonomie le dispute cependant à l’esthétique, avec notamment un agencement bien pensé. Ainsi l’îlot accueille-t-il l’évier et la table à induction ; tournés vers le linéaire, ceux-ci composent, avec les deux plans de travail et l’électroménager intégré aux blocs armoire, une zone de travail très ergonomique. Quant à la table posée contre l’îlot, elle apporte une touche conviviale à cette réalisation…

 

Ouverte de plain-pied sur le jardin, la cuisine bénéficie, par le biais d’une baie vitrée, d’un apport de lumière naturelle qui la rend encore plus agréable à vivre.

 

Tout comme la cave à vin, du reste, enchâssée dans le mur en épi. Enfin, le bloc aspirant logé dans le faux-plafond permet de déboucher la perspective sur cette réalisation… Qu’on ne se lasse décidément pas d’admirer.

 

Denis Clément – Cuisines Clément Poitiers

Dans ce cadre blanc et immaculé, les éléments en mélaminé noir et en stratifié bois sont particulièrement bien mis en valeur… Ce qui contribue au rendu très graphique de la cuisine.

 

 

 

Fiche technique

Conception et réalisation : Cuisines Clément Poitiers. Cuisine Morel
Modèle Zaho/Gaïo. Façades en mélaminé noir et stratifié bois. Plan de travail et crédence en céramique. Évier et mitigeur Luisina. Four, micro-ondes et lave-vaisselle Siemens. Table à induction et hotte Novy. Réfrigérateur Samsung. Cave à vin Le Chai.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.