< Retour

Cette cuisine fait l'éloge de la discrétion

03/04/2017

 

 
Dans ce cadre haussmannien de prestige, la cuisine, élégante et épurée, prend le parti de ne pas jouer la surenchère ; il s’agit de ne pas dénaturer cette pièce majestueuse, que subliment les moulures au plafond, les miroirs d’époque ou encore le parquet en point de Hongrie. De fait, rien ne trahit la nature de la cuisine, si ce ne sont le mitigeur et les fours.
 
cuisine haussmannien
 
L’agencement est sobre et efficace : un îlot intégrant la table de cuisson fait face au linéaire équipé du poste de lavage. Prenant place entre les deux fenêtres, un bloc armoire accueillant les fours complète l’agencement.
 
cuisine haussmannien
 
Équipé d’une hotte ascenseur qui apparaît et disparaît à discrétion dans le plan de travail, l’îlot, pourvu d’un débord permettant d’accueillir jusqu’à 4 convives, prend une dimension conviviale tout autant que pratique ; il tisse ainsi le lien entre la cuisine et l’espace salle à manger.
 
cuisine haussmannien
 
Choisis avec soin, les coloris permettent à la cuisine de se fondre dans son environnement ; telles les façades du linéaire en laque mate blanc polaire et le plan de travail en quartz surface Blanc Zeus, qui se marient avec les murs et le plafond. Quant aux chaises et aux tabourets en bois, ils apportent, à l’aune du parquet, une note chaleureuse dans ce tableau d’exception.
 
cuisine haussmannien
 

cuisine haussmannien
Intégré sous plan, l’évier demeure discret et fait oublier sa nature de pièce d’eau ; un plus dans cette cuisine qui tâche de se faire oublier.

 
cuisine haussmannien
Pratique dans ce cas de figure, la hotte ascenseur présente l’avantage de ne pas alourdir ce beau cadre haussmannien ; une fois utilisée, elle disparaît dans l’îlot, et celui-ci devient un meuble dédié, avant tout, à la convivialité.

 
cuisine haussmannien
Intégrée dans les flancs de l’îlot, la cave à vin sous plan demeure dissimulée à la vue des convives attablés dans la salle à manger.

 
Conception et réalisation, Création Saint- Augustin/Total Consortium Clayton. Architecte d’intérieur, Benjamin Petiteau. Cuisine Poggenpohl
Modèle Segmento ML. Façades en laque mate blanc polaire. Plan de travail en quartz surface Silestone, coloris Blanco Zeus (linéaire) et Cemento Spa (îlot). Évier et mitigeur Franke. Four et micro-ondes V-Zug. Table à induction Neff. Hotte et lave-vaisselle Miele. Réfrigérateur Gaggenau. Cave à vin Liebherr.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.