< Retour

Comment rénover sa cuisine ?

20/02/2018

Pour rénover sa cuisine, on peut opter pour une rénovation light, qui ne nécessitera que quelques aménagements, ou bien une rénovation lourde, qui touchera alors à la structure même du bâtiment. L’important est donc de connaître ses besoins pour choisir la rénovation de cuisine qui convient.
 
Rénovation « light » ou rénovation lourde : quels sont vos besoins ?
Lorsque l’on rénove sa cuisine, plusieurs choix s’offrent à nous : tout détruire pour une cuisine flambant neuve ou bien simplement réaménager par petites touches pour la remettre à son goût ? Sans même parler du budget, ces deux alternatives répondent à des besoins particuliers qui ne sont pas forcément les mêmes pour tout le monde. En effet, selon le temps dont vous disposez et l’état de votre cuisine, des gros travaux ne seront pas toujours nécessaires. Il vous sera alors possible de simplement réaménager votre cuisine en optimisant l’espace et lui donner un petit coup de fraîcheur.
 
Rénovation « light » : du rafraîchissement à la rénovation totale
La rénovation light d’une cuisine est ce qui se fait majoritairement. Il s’agit le plus souvent de travaux d’aménagement pour mettre votre cuisine à votre goût. Cela va donc des aménagements les plus simples que vous pourrez effectuer vous-mêmes (repeindre les meubles, relooker l’électroménager, changer le carrelage mural…) aux travaux plus complexes à confier à un professionnel, comme la pose d’un plan de travail ou la rénovation du mobilier.
Si vous optez pour une rénovation totale de votre cuisine, prenez bien le temps de réfléchir à votre projet, renseignez vous dans les magazines de cuisines aménagées, imaginez un plan de votre cuisine ou bien faites directement appel à un cuisiniste. Selon les volumes de la pièce et la qualité du mobilier choisi, comptez entre 1 000 euros et 5 000 euros, pour environ une à deux semaines de travaux.
Lire plus : la rénovation light
 
Rénovation lourde : tout casser pour une cuisine nouvelle
Quand on parle de rénovation lourde, on sous-entend de toucher à la structure du bâtiment pour ouvrir des murs, déplacer des cloisons ou encore agrandir des fenêtres. Cela peut être, par exemple, déplacer la cuisine pour la mettre à un tout autre endroit. Quoi qu’il en soit, il s’agit de travaux de gros oeuvre et de second oeuvre conséquents, qu’il est impératif de faire faire par des professionnels, qu’il s’agisse d’hommes de l’art, d’architectes et/ou d’une entreprise générale.
Rappelez-vous seulement que ce type de chantier comporte son lot de risques. Abattre un mur porteur, par exemple, n’est pas sans incidence car il touche à la solidité du bâti. En logement collectif, vous devez en outre avoir l’accord de la copropriété pour toucher aux éléments porteurs, murs, planchers et autres conduits de cheminée, car l’immeuble peut être mis en péril. Concernant le budget, celui-ci est soumis à tellement de variables qu’il est quasiment impossible à déterminer sans faire appel à un professionnel. Pensez seulement à effectuer plusieurs devis… histoire d’éviter les arnaques !
Lire plus : la rénovation lourde
 
Voir aussi : 

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.