< Retour

Comment choisir le plan de travail de sa cuisine

13/11/2017

Il ne se choisit pas au hasard mais en connaissance… de matières : chacune présente des propriétés esthétiques et fonctionnelles propres, qu’il convient de connaître avant de faire son choix.

 
L’ARDOISE

Bleu Ardoise

Roche schisteuse solide, l’ardoise ne craint ni les chocs ni l’eau. Disponible en plusieurs coloris (noir, vert, violet, oxydé, etc.), elle se décline en différentes finitions : adoucie (apparence quelque peu satinée) ou dressée (rabotée). Mais elle peut aussi opter pour une finition clivée, affichant ainsi une structure plus irrégulière.
 
 

LA PIERRE NATURELLE

Pierre catalane brossée. Demeure boréale

Elle conserve ses fans, qui la préfèrent au granit en raison de son apparence plus subtile, moins brute. Disponible en de nombreux coloris (blanche, grise, beige, crème, etc), elle est cependant plus sensible aux acides et plus poreuse que le granit. Ceux qui veulent la conserver en état doivent donc lui appliquer régulièrement un traitement hydrofuge et antitaches adéquat. Il est certains puristes, pourtant, qui préfèrent la laisser se patiner.

 

LE SOLID SURFACE

Corian® coloris Blanco Zeus. Cesar Cucine

Mélange de bauxite, de résine acrylique et de pigments naturels, ce matériau offre aux transformateurs une extraordinaire liberté de conception. Se travaillant comme le bois, il se sculpte, se ponce et se cintre par thermoformage, ce qui permet des assemblages par collages sans joints visibles ; un atout notamment pour l’intégration des éviers au plan. Seul bémol : il est dit sensible aux rayures. Cependant, si celles-ci sont par trop importantes, un professionnel peut venir poncer la surface pour les faire disparaître.

À découvrir également – Corian® : le fin du fin en matière de design
 
LE GRANIT

Granit noir du Zimbabwe flammé. Cormier

Les principaux progrès accomplis dans le domaine du granit, roche magmatique particulièrement solide, sont d’ordre esthétique. Les carrières en provenance d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Asie ou d’Afrique permettent de découvrir très régulièrement de nouvelles roches aux motifs veinés, mordorés, mouchetés, etc. Il n’est pas inutile non plus de rappeler que le granit est facile à nettoyer et que, peu poreux, il craint moins les acides et alcalins que les pierres marbrières.
 
LE DEKTON
Dekton, coloris Anaké

Faisant appel à la technologie dite de frittage des particules, la conception de ce matériau combine des procédés de fabrication issus des industries de la céramique, du verre et du quartz surface. Le produit obtenu présente des avantages déterminants pour une utilisation en plan de travail : il est strictement non poreux et ne nécessite aucun entretien particulier, il résiste à la chaleur jusqu’à 800° et est très difficilement rayable.
À découvrir également – Dekton® by Cosentino : ultra-compact, ultra-résistant
 
LE FENIX NTM
Fenix NTM®, Record Cucine

De nombreux fabricants se sont laissés séduire par ses propriétés, obtenues grâce à un processus de fabrication impliquant l’utilisation de résines de nouvelle génération et de la nanotechnologie : sa surface ultra-mate ne produit absolument aucun effet de brillance, quel que soit l’angle depuis lequel on regarde le plan de travail. Par ailleurs, le Fenix NTM® ne retient aucune trace de doigts, ce qui est particulièrement appréciable sur les coloris foncés. Enfin, son toucher, soyeux et esthétique, peut se comparer aux résines de synthèse. Il présente enfin un attrait bien particulier lorsqu’il est utilisé en plan de travail : l’emploi d’un fer à repasser et d’une pattemouille suffit à faire disparaître les micro-rayures en surface.
À découvrir également – Fenix NTM® : le plaisir des sens
 

LE VERRE

Goude Glass

Huit fois plus résistant que le verre ordinaire, le verre trempé, dit securit, résiste bien aux acides et est très hygiénique car non poreux et facile d’entretien. Il se travaille par ailleurs dans une palette de coloris très fournie lorsqu’il est laqué en sous-face. À noter également que certains fabricants développent des produits dits no-scratch, qui renforcent de manière très sensible sa résistance aux rayures.
 
LA LAVE ÉMAILLÉE
Pierre de lave rouge vermillon, épaisseur 3 cm, chez Pyrolave

Résistante aux grandes chaleurs (jusqu’à 850° C), elle se décline en de nombreux coloris et en finition mate ou brillante. Matériau robuste s’il en est, la lave émaillée, dont la surface offre un rendu éclatant, nécessite une prise de cotes bien précise lors de la commande car elle ne se retravaille pas.
 
LE LAMELLÉ-COLLÉ
Teck lamellé-collé. Ateliers Stéphane Lamour

Il n’est d’autre bois en plan de travail que le lamellé-collé, seul à même d’offrir une résistance aux chocs et à la chaleur suffisante pour une utilisation quotidienne. Associant par collage à plat et à fils parallèles plusieurs lamelles de bois, il doit être traité à l’aide d’une huile spéciale contre les taches et le vieillissement.
 

L’INOX

 Home Inox

D’une hygiène irréprochable, l’inox peut également se prévaloir d’une résistance importante aux chocs mécaniques et thermiques. En revanche, il est nécessaire d’appliquer des produits spécifiques d’entretien, relativement gras, pour prévenir l’action néfaste des acides. Quant aux rayures, elles sont certes inévitables, mais l’inox vibré mat y est moins sensible : il est également plus simple à ressouder et à assembler sur place, et peut être à tout moment repoli à l’aide d’une ponceuse de menuisier.
 
LA CÉRAMIQUE
Gamme Neho, coloris Oxyde Acier Ceram. © Planceram

Parfaitement étanche aux produits gras, aux acides et autres produits corrosifs, la céramique est d’un entretien facile et d’une hygiène impeccable. Elle ne connaît pas les rayures et ne craint pas la chaleur (résistante jusqu’à 900° C) ; les plats sortis du four ou les casseroles bouillantes peuvent être posés à même le plan de travail. Enfin, elle est minérale et naturelle, donc entièrement recyclable.
À découvrir également – Céramique : l’expérience parle pour elle
 
LE QUARTZ SURFACE
Série Basiq, coloris Rougui, de Silestone

Composée à 93 % (ou plus) de quartz et, le plus souvent, de résine polyester, cette surface non poreuse et très dure résiste à merveille aux taches et aux acides, ainsi qu’aux rayures et aux chocs mécaniques. Par ailleurs elle tolère la chaleur que jusqu’à 280° C. Attention cependant à certains solvants et produits chimiques. Retenons enfin que les progrès en matière de quartz surface tiennent dans les méthodes de protection antibactérienne, beaucoup plus performantes qu’avant.
 
LE STRATIFIÉ
Stratifié Polyrey

Outre son rapport qualité/prix très intéressant, ce matériau présente l’avantage d’être très polyvalent : les effets béton ciré, inox ou bois, veinages et relief inclus, sont parfaitement maîtrisés. Il résiste par ailleurs à la chaleur jusqu’à 180° C (de manière temporaire) et aux chocs : gare, cependant, aux coups de couteau et aux abrasifs. Enfin, certains fabricants travaillent à le rendre de plus en plus antibactérien et hygiénique.
 

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.