< Retour

Barbecues nomades : profiter au mieux de l’été

11/06/2018

Alors que l’engouement des Français pour le barbecue ne faiblit pas, sa version nomade se révèle précieuse… En cette époque estivale où chacun pérégrine aux quatre coins de France et de Navarre. Pourquoi manger froid sur la plage ou en pique-nique ? Il suffit d’emporter son barbecue avec soi !

 

Barbecue de table de Berghoff

 
Les enquêtes consommateurs sont formelles : en France, le barbecue est en passe de devenir un sport national ! En effet, nos compatriotes plébiscitent cet équipement qui, revenant avec les beaux jours, fait du bien au moral… Autant qu’il flatte les papilles.
Ludique et convivial, le barbecue ne souffrait jusqu’alors que de sa sédentarisation. Difficile, en effet, d’emporter dans le coffre de sa voiture un appareil somme toute assez massif… Sans compter qu’il fallait prévoir le combustible : charbon de bois ou bonbonne de gaz. Certes, les barbecues électriques, souvent plus compacts, sont également plus faciles à transporter : mais allez trouver une prise de courant sur une plage ou en pleine campagne ! Sans compter que les aficionados considèrent l’électricité moins qualitative que le charbon de bois ou le gaz lorsqu’il est question de barbecue…

Concilier ergonomie et efficacité

Toutefois, l’ingéniosité des fabricants ne connaît pas de limites ! Constatant l’appétence des Français pour cet appareil, ceux-ci se sont attachés à concevoir des modèles nomades, à utiliser partout. Fonctionnant pour beaucoup au gaz ou au charbon de bois, ils concilient la qualité de cuisson, la facilité de transport… et le design. En effet, la plupart affichent des qualités esthétiques indéniables, et peuvent même être considérés comme des objets de décoration à part entière !
Ainsi le barbecue trouve-t-il désormais sa place sur la plage ou en forêt. Attention cependant : assurez-vous auprès de la municipalité ou la préfecture que cette activité est autorisée là où vous souhaitez vous y adonner. On songe, par exemple, aux périodes de sécheresse, au cours desquelles des arrêtés peuvent être pris pour prévenir les incendies.
 

Fyrkat de Bodum

 

Quel barbecue choisir ?

 

Le barbecue au charbon de bois

Il recueille les suffrages des puristes, qui estiment qu’il n’est de véritable barbecue que celui qui apporte aux mets grillés ce goût fumé si particulier. Cependant, il monte moins vite en température et ne permet pas un réglage de la chaleur aussi facile que le gaz. Il faudra également veiller à ce que les flammes ne noircissent pas trop les aliments.
 

Le barbecue à gaz

Facile à allumer, permettant une répartition uniforme et un meilleur réglage de la chaleur ainsi qu’une montée en température plus rapide, il permet de griller… et de cuisiner. Un produit efficace, qui peut se révéler aussi plus cher que son homologue au charbon de bois, et qui nécessite une manipulation de la bouteille de propane/butane.
 

Le barbecue électrique

Peu encombrant, il présente l’avantage de fonctionner sans combustible, et donc de limiter les émanations de fumée. Un must pour les urbains qui bénéficient d’une terrasse ou d’un balcon et ne peuvent pas se priver de leur barbecue (vérifier que le règlement de copropriété autorise l’usage de cet appareil). D’aucuns le jugent toutefois moins intéressant que le gaz ou le charbon de bois en matière de qualité de cuisson.
 

MonOncle, de RS Barcelona

 

Les bons tuyaux

Quelques conseils à l’attention de ceux qui découvrent, avec cet article, les plaisirs du barbecue. Songez, quel que soit le modèle que vous choisissiez, à faire mariner votre viande (dans la mesure du possible), afin de prévenir les risques de carbonisation. Dans le même dessein, évitez de la faire cuire directement sur les flammes. Songez bien, par ailleurs, à nettoyer la grille de cuisson régulièrement, afin de prévenir la formation de résidus brûlés, possiblement cancérigènes. Enfin, si vous deviez vous brûler, rappelez-vous qu’il est préférable d’appliquer de l’eau fraîche ou tiède, mais surtout pas glacée, afin d’éviter une vasoconstriction qui risquerait d’aggraver la brûlure.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement.